Au boulot, j’assure (po-ly-va-lente, que je suis !) | Au boulot, j’assure (po-ly-va-lente, que je suis !) | | Le Verre à Moitié Plein

Au boulot, j’assure (po-ly-va-lente, que je suis !)

Bon, faudrait quand même voir à pas exagérer, là. Grand Chef (et par là, j’entends « tous les chefs ») ne peut pas s’empêcher de me faire une réflexion si, par malheur, je rentre de déjeuner à 13h32 au lieu de 13h27 (oui, je suis aux 37h et ça donne des horaires complètement délirants de précision). Alors que franchement, je suis l’employée idéale !

Sérieusement, quelle compétence j’ai le plus mise en avant à l’entretien ? La polyvalence. En plus, je suis une fille, et nous, les filles, on sait faire 36 trucs en même temps. On est trop fortes, d’façon.

La preuve en une journée de travail type (après ça, Grand Chef, ne viens plus JAMAIS me dire qu’un dessert n’était peut-être pas indispensable…). Prenons une journée classique, soit 9h-18h, en théorie :

  • Arrivée à 9h17 (j’ai dit en théorie ! Pis y avait des problèmes sur le RER D. Ça marche aussi pour le B, le A, la ligne 13, la 5, le bus 27, 64, 255, 111 et l’ensemble des transports en commun, on va pas passer l’article à les citer. Ah oui : ça marche aussi pour la voiture.)
  • 9h18 : Ordi allumé. Un tour à la machine à café, récap’ des potins du week-end avec Lola, ma collègue (T’as vu comment il était vert, Jean, de pas avoir le César ?? Ouais trop contente pour Omar en plus il danse trooop bien ! :) ), tour des bureaux pour saluer les autres, préparation du « plan de travail » : Portable, labello, lunettes, paquet de mouchoirs, miroir (on sait jamais).
  • 9h32 : J’ouvre ma boite mail pro. Bon… Le temps de recevoir tous les mails, j’ouvre aussi mon navigateur avec Facebook, Gmail (ou Yahoo), éventuellement Adopte un Mec (selon la situation du moment), du coup je mate : les 32 mails de deals et de ventes privées reçus dans la nuit (ah, pas mal, ces chaussures !), la vidéo de Bref de la veille, le statut du matin de 14 de mes « amis », les photos des vacances en Thaïlande postées par des copines 5 minutes avant, qui est en ligne sur Facebook, les mails de mes admirateurs virtuels, qui est en ligne sur Gmail (ou Yahoo), le nombre de visiteurs venus sur mon blog hier*.
  • 9h54 : Je lis mes mails pros. je clique sur « répondre » au mail de Grand Chef qui me demande où en est mon projet à rendre pour 3 jours avant, j’ouvre le projet, j’avance dessus, je vais sur Facebook, je discute avec mon pote Steph’, je lis mes alertes Google (pro), j’avance sur le projet, je parle à ma pote Delphine sur Gmail (ou Yahoo), je regarde les actualités du Figaro.fr, je réponds à l’un de mes admirateurs, qui me répond dans la minute, donc je re-réponds.
  • 12h22 : Je pars déjeuner
  • 13h32 (donc), je reviens, je m’excuse auprès de Del que j’avais plantée sans lui dire au revoir, du coup elle me raconte la fin de sa soirée. Je lis le mail de ma mère, je termine mon projet, je joue au jeu-concours de la SNCF pour gagner 1 tour du monde, je parraine des amis, je les relance aussi sur Facebook, j’enregistre mon projet, j’écris un article sur mon blog, je rédige le mail qui dit à Grand Chef que « ça y est, j’ai enfin réussi à terminer, malgré le court délai », je prends mes billets de train pour les vacances au ski, je regarde les promos pour un WE au Printemps (tiens, où je pourrais aller ? Du coup je demande à Del), je réponds au mail de ma mère,  je vais demander à Lola si elle a vu que Johnny et Vanessa allaient se séparer, elle me confirme que c’est une rumeur, je reviens à mon bureau, je clique sur « envoyer ».
  • 17h59 : Waow, suis crevée ! Intense la journée, hein Grand Chef ? Si après ça, on ose me critiquer sur mon travail, alors que j’ai pas arrêté ! Et c’est comme ça TOUS LES JOURS en plus…

 Alors, qui c’est la working girl qui assure ? :)

P.S. : Malgré des apparences certes trompeuses, je décline toute responsabilité si l’on m’accuse d’avoir rédigé cet article pendant mes heures de travail. Merci de votre compréhension.

*J’en profite pour remercier les 5 visiteurs uniques qui sont venus hier, même s’il y a de grandes chances que 3 d’entre eux soient en fait moi : moi depuis le bureau, moi depuis mon portable, moi depuis la maison. Merci aux 2 autres quand même.

5 réflexions au sujet de « Au boulot, j’assure (po-ly-va-lente, que je suis !) »

  1. Je crois que personne n’avais jamais aussi bien décrit ma journée de travail ! Car oui… Nous avons la même de toute évidence. ;-)

    Bon, je ne vais pas sur Facebook mais Tweeter, je ne vais pas sur AuM non plus (un temps c’était Meetic), mais bon, il faut bien reconnaitre que dans l’idée, c’est pareil : projet, répondre,
    projet, discuter, projet, boire un café… :-)

    Bel article. ;-)

  2. Tiens, ça me rappelle quelqu’un, cette description !

    Mais y’a prescription pour moi, ça date de plus d’un an ! Dans mon nouveau boulot, j’ai à peine le temps d’aller aux WC ! Incroyable !

Laisser un commentaire