Changement(s) de régime | Changement(s) de régime | Le Verre à Moitié Plein

Changement(s) de régime

Ça y est, enfin : l’été est fini ! Au revoir, dictature du maillot de bain et bonjour automne et début de la bouée (incluse) pour attaquer l’hiver… Cependant, lecteurs chéris, aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler régime(s) – Parce que d’une, je n’en fais qu’à ma tête et que je n’avais aucune envie de n’être qu’une pâle (bien que bronzée, en l’occurrence) copie de tous les Cosmo, Biba et Closer des mois passés, qui nous ont gavés (!) de photos toutes plus anorexiques les unes que les autres, et que de deux, je te connais, Ô lectrice qui vise la taille de guêpe même dans sa combi de ski aromatisée à la tartiflette.

Repose en paix, régime !

Et je peux te dire que côté régimes, j’ai donné ! Car oui, comme tu as dû le comprendre, je suis une épicurienne. Mais pas le genre qui se goinfre de pizza, MacDo et de bière tout en fanfaronnant à l’aide de phrases écoeurantes du style « je peux manger ce que je veux, je ne prends jamais un gramme ! », non. Plutôt le genre « Moi, je regarde un carré de Kinder chocolat, je prends trois kilos ! » – sauf que je n’ai jamais dit une imbécilité pareille… Non mais franchement, qui a déjà pris du poids en regardant de la bouffe ? En la REGARDANT, quoi, sérieusement ?! Avoue que le Kinder que tu regardais, c’était le dernier des 3 paquets achetés et engloutis la veille, et c’est tout ! Pfff, m’énervent, celles-là aussi !!! (Tu sauras apprécier mon humeur zen et décontractée de retour de vacances, n’est-ce pas ?)

Du coup, comme j’ai une légère (…) tendance à prendre du poids (puis à le perdre mais aussi à le REprendre), j’ai essayé toutes sortes de régimes. Petit bilan :

La Chrono-nutrition

  • Le concept : Ce régime-là n’a jamais vraiment été à la mode et pourtant, il est basé sur des choses sensées. En effet, il est dit que le corps n’a pas besoin de tous les nutriments en permanence, mais que l’on peut lui fournir ce dont il a besoin à des moments précis de la journée.
  • Comment ça marche : On prend donc un repas riche en gras et protéines le matin, un repas relativement copieux le midi, composé de protéines, féculents et/ou légumes, un goûter (je te jure ! Comme les gosses, que t’y as droit !) et/ou un dîner léger (amis Belges, quand je dis « Dîner », comprenez « Souper ». Je sais bien que c’est vous qui détenez la vérité vraie mais n’empêche, ici on est en France alors parlez correc’).
  • Verdict : – 4 kilos en environ 4 mois, ce qui est lent mais plutôt sain, d’autant qu’avec la chrono-nutrition, vous ne perdez que du gras et pas du muscle. Je me suis surtout affinée, à l’époque. Et quel bonheur, le matin, de me lâcher sur le fromage fondu avec du pain, les pizzas, la charcut’ : royal en période de régime ! Et le goûter (mon repas préféré de la journée, jusqu’à… il y a peu de temps) avec du chocolat, des amandes, des fruits : j’avais ma dose de sucre ! Les inconvénients : Niveau vie sociale, faut avouer que c’est hyper contraignant de n’aller qu’aux brunchs (qui n’étaient même pas encore hype à l’époque, la loose totale, quoi !), parce que le soir, de toute façon, t’as droit qu’à une tranche de jambon avec des haricots verts… Alors forcément, comme j’aime bien sortir, machin tout ça, ben j’ai repris… 10 kilos. En 1 an. Vie sociale VS ma ligne: 1-0

Compter les calories

Quelques années après (parce que faut pas déconner, il me faut un long moment avant de réaliser que là, quand même, faudrait voir à te bouger le c*l au lieu de t’enfiler un paquet de Haribo et une Despé, chaque soir, en guise de dîner. Tiens, mais regaaaarde cette photo de toi, là, bordeleuh !), j’ai décidé d’utiliser un régime hyper hi-tech et révolutionnaire…

  • Le concept : J’ai donc téléchargé une appli (wouhou !) sur mon Smartphone (Fatsecret, pour n’en citer qu’une) qui me permettait de compter les calories ! Mais attention, l’appli qui rigole pas : Tu dois ajouter toi même chaque aliment – pas chaque plat, non non, aliment ! – dans la super appli, qui va te dire si tu ingères plus de calories que tu n’en dépenses. Car tu entres aussi ton activité physique.
  • Comment ça marche : En gros, pour une personne qui bosse en bureau, comme 70% des gens aujourd’hui (non ?), ça donne : 8h de sommeil, 8h au bureau donc assis (note que tu dépenses + de calories assis que couché, c’est déjà ça…), 2h devant des séries donc… assis, 2h à l’apéro donc assis (aïe !), 3h debout (mais sans bouger, juste là, dans la file d’attente, à la cafét’, etc.), 15 minutes de marche rapide et 45 minutes de marche lente. Effectivement à ce rythme là, une femme de taille moyenne et d’âge moyen dépense environ 1800 à 2000 kcal par jour. Là tu te dis : Waow, tout ça ? Je peux manger plein de trucs alors ! OK, maintenant, voici ce que tu manges, du moins avant de te mettre sérieusement à la diète : 2 tartines de pain de mie avec de la confiture (light, le petit déj) : 450 kcal. Au déj : Une pizza 4 fromages : 900 kcal, un coca : 139 kcal, pas de dessert (rai-son-nable, que je suis !). Et au dîner : salade du chef dans un bistrot et 3 verres de vin (parce que je suis sortie, hein, sinon, tu penses bien… Je suis crédible ?), environ 600 kcal. Ah oui, et le Kinder Bueno (246 kcal) à 17h, j’avais un petit creux… Et une banane (105 kcal) vers 11h, mais ça, c’est régime, nan ? Total : 2440 calories, contre environ 1800 dépensées… Ah c’est sûr, tous les jours, ça commence à peser sur la balance ! (littéralement. Là, tu peux le dire.)
  • Verdict : – 8 kilos en 6 mois, non repris (ou du moins pas avant un moment et pas entièrement). Le gros avantage de ce mode d’alimentation, c’est que tu réapprends à manger. Tu vois tout de suite ce qui est délirant, côté nutriments et calories et tu compares ça à ta sensation de faim ensuite. Forcément, tu y réfléchis à deux fois avant de choisir entre un paquet de m&m’s et un paquet de 4 tranches de jambon, comme snack pour le ciné ! Et naturellement, tu privilégies les aliments non-transformés, plus nourrissants et moins riches en glucides, en particulier (qui sont le diable en personne, mais je t’en parlerai bientôt…).
HappyMeal
Un Happy Meal, et c’est la balance qui fait la gueule…

 

Au prochain épisode : Les mono-diètes et, pour finir, LE régime que j’ai adopté dernièrement et auquel j’adhère, qui associe bonne santé, efficacité, facilité… Bref : à suivre !

Et toi, t’as testé quoi, comme régime ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 réflexions au sujet de « Changement(s) de régime »

  1. Même si je suis de celles qui pensent « je peux manger ce que je veux, je ne prends jamais un gramme ! » (sans le dire hein, je sais que ça énerve donc je garde ça pour moi), je peux quand même parler d’un régime qui marche (le seul qui ait fonctionné avec ma maman) : arrêter complètement le pain et les pâtes. Et c’est tout. -5kg en un mois.

    • Ha ha, le spoiler de mon régime actuel, Jade ! :-) bon, y a pas que ça mais c’est clair que ça fait partie de la théorie sur les « evil » glucides… Merci pour ton témoignage ;-) et t’inquiète, je t’en veux pas (ça ira pour cette fois)

  2. De mon côté, aucun régime, juste une règle : s’écouter … Manger ce dont on a envie et quand on a faim (et uniquement quand on a faim…) Ca parait simple, mais ça ne l’est pas toujours !

        • Ah, ça, c’est non seulement bon pour la ligne, mais aussi pour éviter le gâchis. J’avais lu la quantité de déchets que chaque personne produisait chaque année, c’était hallucinant… On consomme beaucoup trop, de toute façon ! (Cela dit, toi, tu fais attention à ta ligne ??? On en apprend tous les jours ! ;-) )

          • Lol, oui ;)
            L’hiver dernier je me suis un peu laissée aller, j’avais un peu pris. J’ai fait une boulimie de fromage :D En plus je suis pas trop allée à la piscine.
            Là je suis revenue à mon poids normal :) juste en réduisant un peu les assiettes et en mangeant plus sainement le soir.

Laisser un commentaire