Ici c’est V.I.P : Bébé interdit ! | Ici c’est V.I.P : Bébé interdit ! | | Le Verre à Moitié Plein

Ici c’est V.I.P : Bébé interdit !

Chers parents (pas les miens : en général), j’ai deux mots à vous dire : Certes, nous vous félicitons d’avoir mis au monde vos chérubins (parce qu’après tout, il va vous en falloir, du courage), même qu’il peut nous arriver d’apprécier leur compagnie et/ou de les trouver mignons. C’est vrai quoi, on n’est pas à l’abri. Cependant, sachez-le une bonne fois pour toutes, rien ne nous oblige à les accepter en toute circonstance. Absolument rien.

Là, tu te dis, lecteur adoré : « mais qu’est-ce qu’elle a encore à râler, celle-là (le « encore » étant déplacé, vu la fréquence de mes articles en ce moment, mais passons), v’là qu’elle s’en prend aux enfants, maintenant ! ». Bouge pas, je t’explique :

Ce week-end, je fêtais l’enterrement de vie de jeune fille de ma mère (oui je sais, ça peut paraître bizarre et pas vraiment dans l’ordre des choses mais c’est comme ça. Elle va épouser mon père en plus. C’est grave ringard, nan ?) avec sa brochette de copines. Déjà, tu vois le concept : On est entre adultes, on rigole, on arrête les flics dans la rue (oui, dans ce sens-là, pour une fois) pour les prendre en photo avec elle et lui foutre la honte (là est tout l’intérêt), on danse, on se fait chouchouter au hammam, bref : On s’éclate. Seulement voilà, le charme a été rompu lors du brunch dominical, lorsque l’une des amies de ma mère, qui est déjà arrivée avec 45 minutes de retard, a amené sa fille. De 20 ans. Non mais attends la suite. Et sa fille est venue avec… devine qui ? Son bébé de 8 mois ! (Quand elles ont commencé à dire qu’elles étaient restées bloquées métro Rue des Boulets, j’ai eu du mal à ne pas souligner l’ironie de la situation…)

bebe-mange-boude-interdit.jpgLà, je te vois venir, tu vas me dire « et alors ? C’est mignon, un bébé, pis tu le mets dans une poussette et il bouge plus ! » (Euh… toi non plus, t’as pas d’enfants hein ? Oui, ça se voit). Et je passe sur le fait qu’à AUCUN MOMENT, dans les 54 mails échangés pour la préparation du week-end, n’avais-je laissé entendre que la présence d’invités supplémentaires était admise, voire encouragée. C’était un week-end V.I.P et uniquement sur invitation (la mienne).

À partir de là, l’EVJF s’est transformé en Baby Shower : Une horde de femmes complètement gaga devant ce « petit ange » (qui se mettent à parler un dialecte incompréhensible – Tu imagines un alien qui parle à un australopithèque ? Voilà, tu y es), le bébé qui passe de bras en bras, le petit pot carottes/poulet/riz (NB : Les bébés ont quand même vachement moins de problème d’intendance, avec leurs plats tout-en-un) à faire réchauffer en cuisine et le bordel innommable sur la grande table en bois (ambiance « la petite maison dans la prairie » – Mère Bobo oblige), la critique à peine cachée : « Quand même, c’est dingue qu’ils n’aient pas de chaise bébé, ici, ce serait plus pratique ! » (Ben justement, t’as pas compris le message ?!)…

Bref :-) Heureusement, le week-end fût long avant ce fâcheux épisode et j’ai pu profiter de nos conversations d’adultes durant les 24 heures précédentes, avant d’assister aux pathétiques : « Ouhhh qu’il est beau la bébé ! Ça c’est un beau bébé, ça ! Voui ! Tu fais les marionnettes ? Fais les marionnettes ! (hop je t’attrape les mains et te force à simuler le vissage-dévissage d’une ampoule) C’est bien ! On applaudit ? (hop je t’applaudis) Bravoooo ! (hop toute la table applaudit) » (je sais que tu visualise très bien, là !)

Chers parents, ne me prenez pas pour une blasée qui déteste les enfants, c’est faux : j’aime les enfants. Du moins, mon neveu et ma nièce, qui sont tout simplement géniaux – pour les autres, ça dépend. Mais retenez juste une chose : Si le cas « je n’ai pas de baby sitter » se présente à vous, ne partez pas du principe qu’on vous remerciera d’opter pour un « donc je l’ai amené, sinon je n’aurais pas pu venir ». Un simple « donc je ne peux pas venir, amusez-vous bien » peut aussi très bien nous aller. Et c’est promis : OK, on s’amusera ! :)

7 réflexions au sujet de « Ici c’est V.I.P : Bébé interdit ! »

  1. C’est comme quand on me demande « Tu veux des enfants » …. J’ai 17 ans BORDEL.

    Bref, sinon j’aime beaucoup ton blog, je ratte pas une publication ! Bonne continuation !! :)

Laisser un commentaire