Insomnie : là, tu m’ennuies ! | Insomnie : là, tu m’ennuies ! | | Le Verre à Moitié Plein

Insomnie : là, tu m’ennuies !

Si toi aussi, tu connais ce grand et effroyable moment où tu tournes en rond au fond de ton lit (quoique, à bien y réfléchir, physiquement, ça semble impossible, m’enfin) pendant des heures (ou de longues minutes), partage avec moi ce « Ah cool, je suis pas seul(e) au monde ! » (sauf que si, hein, on est toujours tout seul au monde, dirait Fabienne Thibeault. Mais si, tu sais, la meuf de Starmania !) (bref, lis ce qui suit, on t’a dit).

insomnie-ennui.jpg4h32 (A.M. parce que sinon, c’est l’heure des Kinder Pingui et y a pas de quoi en faire un article. Remarque, si, pour dénoncer le foutage de gueule de Ferrero sur ce coup-là, si on le compare aux autres. Attends, t’as goûté le Kinder Choco Fresh ?! Ça, c’est de la tuerie ou je ne m’y connais pas – et je m’y connais !), ton esprit s’éveille sans que tu comprennes bien pourquoi – même si je table, au choix, sur : le mec bourré qui gueule dans la rue en bas de chez toi, ta vessie prête à exploser comme une capote qu’on met sur une bouteille de Coca
avec des mentos (8, même que tu peux voir la vidéo ici) ou ta consommation (excessive ? Mouais, pas mon genre…) de Mojitos de la veille. Tu t’en vas donc soulager ta vessie (pour commencer) / boire un litre d’eau / jeter ledit verre sur la tête du mec en bas en prenant la peine de te cacher derrière tes rideaux – Un mec bourré est toujours dangereux, même un étage plus bas. Satisfait(e), tu te recouches avec l’espoir (naïf ?) de te rendormir dans la foulée. Sauf que tu crois un peu trop au père noël (ou à ton âge : au mec riche/beau/intelligent/drôle ou à l’assistante de direction en tenue d’écolière sous ton bureau) parce que c’est là que tout commence. Ce moment que ton cerveau choisit pour t’empoisonner la nuit avec des réflexions du genre :

  • Dans 2h53, je me lève… (chose que tu te répèteras 4 ou 5 fois jusqu’à t’endormir, environ 28 minutes avant que le réveil ne te hurle dans les oreilles en plein milieu de ton sommeil profond) ;
  • Au fait, j’ai envoyé le mail de changement d’heure du rendez-vous de jeudi à Duschmock ? Je l’ai écrit juste avant de regarder les horaires du ciné, puis j’ai rangé mes affaires et… (évidemment, tu l’as envoyé mais ce serait trop simple de t’en rappeler, là, maintenant, tout de suite. C’est tellement plus sympa de te torturer, non ?) ;
  • Quelle connasse cette Justine, quand même ! (Oui, toi aussi, comme des millions de téléspectateurs, tu as regardé l’Amour est dans le Pré avant de dormir. Et toi aussi, tu trouves que Justine est vraiment une p*tasse. Sauf si t’es un mec mais dans ce cas, on ne veut pas entendre ton avis sur la question, merci bien.) ;
  • 123€ l’aller/retour… + la facture Orange à 23€ et le pass Navigo, 60,90€… Donc il doit me rester… (Ben tiens, t’as raison, fais donc tes comptes sans ton relevé bancaire sous les yeux ou les chiffres exacts, ça va VACHEMENT t’avancer !!!) ;
  • J’aurais dû la jouer plus énervée, ma fliquette, oser plus, mais bon, pas évident et puis la prof, elle est marrante, mais c’était mon 3ème cours alors je fais ce que je peux (Oui, tu fais du théâtre, maintenant – véridique, lecteur chéri, j’en profite pour te l’annoncer : je fais du théâtre, maintenant ! Pfff, celle-là, faut toujours qu’elle la ramène… ) ;
  • RRRrrrrRRRRrrrrRRRRrrrr… (ça c’est ton voisin/ta voisine de lit qui, apparemment, n’a pas tes problèmes d’insomnie. Pas taper. Même pas un peu ?) ;
  • Oh là là là là, j’arrive paaaaas à m’endormiiiiiireuh ! (le genre de constat tellement utile et constructif, n’est-ce pas ? No comment – sauf que là, tu te lèves dans 32 minutes) ;
  • Dooh wap do da da dooh wap (en boucle). C’est quoi cette chanson déjà ? (Re-en boucle et tu peux être sûr(e) que tu l’auras dans la tête toute la journée demain. Jackpot !).

Bibibibip ! Bibibibip ! Bibibibip ! 7h30, le réveil sonne, il est temps de te montrer frais et dispo pour la journée qui s’annonce, t’es prêt(e) ? Allez, va, ce soir, tu dormiras mieux. Ou alors tu pourras finir tes comptes ou tenter d’analyser pendant 1h14 comment (mais comment, sérieusement ?!) Bertrand a pu tomber amoureux d’une gourdasse pareille (toujours
l’Amour est dans le Pré, désolée…), t’as hâte, pas vrai ? ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions au sujet de « Insomnie : là, tu m’ennuies ! »

  1.  Oh que je comprends ! En plus la nuit on a toujours des « bonnes » questions auxquelles en général il ne suffit pas de donner un réponse, bah non ces questions ce sont des fourbes, elles
    reviennent, elles te lâchent pas…Bref, et comme on envie (ok parfois on lui en veut ^^) lcelui qui dort paisiblement…Bon bah bonne soirée, et bonne nuit ! Bises

    PS : contente de te lire ;)

    PPS ; chapeau pour le théâtre !

  2. M’en parle pas…

    Maintenant, je dors avec un calepin et un crayon pour noter ce que je dois absolument faire et qui tourne dans ma tête dans la nuit en m’empêchant de dormir…

    Dimanche, y’a eu l’orage en plus, c’était très bof… et depuis, je me réveille à 3h du matin ponctuellement toutes les nuits, faudra m’expliquer pourquoi…

  3. Moi c’est un peu ça toutes les nuits depuis deux ans… J’ai beaucoup de problèmes de sommeil x)

    Depuis que je bois un verre de lait avant de dormir ça passe mieux (SOS je raconte ma vie, je sors)

Laisser un commentaire