La canicule, c’est chaud ! [Conseils inside] | La canicule, c’est chaud ! [Conseils inside] | | Le Verre à Moitié Plein

La canicule, c’est chaud ! [Conseils inside]

C’est avec ce jeu de mots drôlissime et tellement difficile à trouver (!) que j’inaugure mon article sur « comment c’est grave la canicule en France, là, j’te dis pas, mais t’inquiète, je vais te dire comment t’en sortir (à peine déshydraté) ». Voilà maintenant plusieurs jours qu’elle a commencé à nous faire suer (Bon, ça va… j’arrête), cette petite chienne (non, ceci n’est pas une insulte mais l’origine étymologique de Canicule, Canicula en latin et si tu me crois pas, va voir ailleurs si j’y suis et au hasard, ici – au moins, t’auras appris un truc. De rien), le moment est donc venu pour moi, lecteur chéri, de t’aider, car tu souffres (mais si, je le vois bien). N’ayant pas la science infuse (bien que pas loin), j’ai dû m’inspirer de divers articles pour te donner les conseils qui vont suivre, même si (et je pense que ça va se voir) la plupart sont inspirés de ma propre expérience.

canicule-2012

Alors, si toi aussi, tu veux pouvoir te souvenir de ce qu’on ressent en plein mois de juillet 2012 (c’est-à-dire un truc qui ne dépasse pas les 18°C), voilà ce que tu dois faire de tes journées :

  • Être réveillé à 7h48 (un dimanche) par les gouttes de sueur qui perlent sur ton front et la sensation « serviette de plage juste après la baignade » que te fait ressentir ton oreiller. Commencer la journée par une douche froide (Non, je ne parle pas du vent que tu te seras pris par chéri-chérie en essayant de le/la prendre dans tes bras moites) ;
  • Ne pas sortir entre 11h et 21h (et comme avant, tu dors et qu’après, y a le film du soir ben… ne pas sortir du tout). Fermer les rideaux, volets et fenêtres la journée (ah ! Avoue que ça, t’y aurais pas pensé hein ? Eh ouais, quand il fait chaud, faut fermer ses fenêtres, t’es con ou quoi ? Ben moi, je savais pas. Je l’ai lu sur Internet quand j’ai fait mes recherches pour mon article – j’adore dire ça, genre je suis une scientifique, et tout – du coup j’ai fermé mes fenêtres mais la chaleur était déjà rentrée. Pfff…) et donc (suspense) les ouvrir la nuit ;
  • Reprendre une douche froide, ne pas se sécher, passer la serpillère (oui parce que là, t’as foutu de l’eau partout alors tu NETTOIE maintenant, bordel !!!). Vivre en tenue d’Eve (ou d’Adam) parce que pour une fois, on t’autorise sans le risque de prendre une amende pour atteinte à la pudeur (vu que tes rideaux sont fermés, tu te rappelle ?) ;
  • Mettre l’eau au frigo (Ton frigo est au maximum, pour info, vu qu’il te sert de climatiseur quand tu ne trouves plus d’autre solution que de mettre ta tête dedans). En boire un maximum tout au long de la journée. Finir avec une angine. Solution alternative : Finir avec une bronchite. Boire l’eau à température ambiante, sinon, c’est bien aussi. Désagréable, certes, mais plus efficace niveau hydratation. Solution alternative (bis) : Se contenter de rosé, à la place, mais frais. Finir par un coma éthylique ;
  • Parcourir Ryanair, Easyjet et autres compagnies aériennes low cost en mode « je veux partiiiiir d’iciiiiii euh ! La mer, la mer, la mer ! ». 45 minutes plus tard, checker son compte en banque et finir sur voyages-sncf.com (Pour, plus tard, fuir en Bretagne ou dans le Pas de Calais, là où, même en ce moment, les températures sont dignes d’un mois de mars à Nice) ;
  • Reprendre une douche froide (ça va être sympa, la facture d’eau…) ;
  • Manger normalement. OK… Voilà ce que j’ai mangé à midi : 1L d’eau minérale, 50cL d’eau gazeuse, 2 verres de jus d’ananas, 3 verres de Coca, 1 mozarella (c’est frais, ça donne l’impression de manger du liquide), 1 pastèque (idem que la mozarella). Ben quoi, c’est ça, « manger normalement », non ?
  • Suivre les conseils du ministère de la Santé et aller, 2 heures par jour, dans un endroit climatisé donc t’as le choix hein : resto, ciné, magasins… OK et quand mon banquier m’appellera à la fin du mois pour me dire que j’ai triplé mon découvert autorisé, je réponds quoi ? « Ouais mais au moins, je suis pas morte de la canicule, t’as vu » ?
  • Penser à hydrater ses vieux (Rappel : Un vieux maximum par foyer) même s’ils clament qu’ils n’ont pas soif. Parce qu’un vieux mort, c’est un peu plus embêtant qu’un vieux
    vivant, j’te le dis (surtout à plus de 30°C…). Solution alternative : Faire don d’un pack d’Evian à la maison de retraite du quartier (Comme ça, malgré les chiffres catastrophiques de la fin
    du mois d’août, t’auras la conscience tranquille) ;
  • Prendre une douche mais comprendre, enfin, qu’elle doit être chaude… Parce qu’avec une douche froide, ton corps ne peut plus se réguler tout seul comme un grand et c’est pour ça, en fait, que tu te retrouves en nage à peine 45 secondes après en être sorti, banane ! Donc oui, chaude, la douche.

Voilà ! Lecteur, tu es fin prêt pour affronter la canicule. Ne me remercie pas, je te préfère en pleine santé (à cause du retour sur investissement, machin tout ça). Et n’oublie pas de te plaindre de la chaleur, après t’être plaint du froid en juillet, joue le cliché du Français râleur à fond. Il faut bien qu’on fasse plaisir à tous les touristes qu’on accueille en ce moment ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « La canicule, c’est chaud ! [Conseils inside] »

  1. Je pense que c’est la 1ère fois de ma vie que je refuse de profiter du beau soleil! ah c’était si bien la pluie et le froid de juillet… Euh non en fait! Mais un été normal ça existe sinon?

  2. Passage éclair de la canicule en Normandie, tu le crois ça? Aujourd’hui, nuages et vent … Au moins, je n’ai pas chaud et j’économise (les douches et le rosé, ça monte vite hein !)

Laisser un commentaire