La reine des crêpes | La reine des crêpes | | Le Verre à Moitié Plein

La reine des crêpes

Je sais, je n’ai pas respecté les commandement divins de Biba pour être au top de la blogsphère (oui car je fais partie d’une communauté, maintenant, ça fait classe, non ?), à savoir :
Tous les jours, tu écriras un article. Pardon, mes lecteurs chéris, mais j’avais une super excuse. Et cette fois-ci, je n’accuserai pas (injustement ?) Jean-Mi, mon poisson
rouge, que j’ai laissé à Paris (il me le fera suffisamment payer à mon retour).

 

Non, hier, je faisais des crêpes. Période propice à la confection de ce repas/dessert enfantin (?) car pile poil entre la chandeleur et mardi gras. Et rien que pour vous, je vais dévoiler
la recette parfaite pour réussir sa soirée crêpes.

 

6a00d8341c676f53ef0111685cb.png

Il vous faut :

  • Les ingrédients de la pâte (allez voir sur Marmiton, je vais pas vous tenir la main, si ?)*
  • 1L de bière (dont 25 cl pour la pâte, le reste c’est pour vous : allez, vous l’avez bien mérité)
  • 1 pot de pâte de Spéculoos (que beaucoup de gens ne connaissent pas encore, les malheureux : Vous deviendrez leur héros après qu’ils aient goûté GRÂCE À VOUS)
  • 1 individu âgé de 9 à 14 ans, de préférence de sexe masculin, ce qui implique donc : Déjà blasé de la vie, qui accepte en général de ne manger rien d’autre que des pommes de terre, des pâtes
    et du steack (phénomène qui varie rarement les années passant) et qu’on aura forcé à décoller les yeux de sa meilleure amie, la télévision (sur laquelle passait Bob l’éponge, les Simpson ou…
    non, c’est tout, ils se cantonnent à 2 types de séries : ça c’est juste pour nous énerver, des fois qu’on l’ait pas déjà vu 30 fois dans la semaine, l’épisode, là). Autant dire : un jeune
    motivé :)
    NB : Plus le challenge est grand, plus la satisfaction l’est, Cf. plus bas.
  • Un congélateur contenant une bouteille de Cointreau. Celle là aussi, vous l’aurez méritée.

1) Préparez la pâte. Laissez reposer en prenant un apéro.
2) Commencez à faire les crêpes, laissez l’intendance (aka les adultes autour de vous) installer la table avec les diverses garnitures dessus. Vous aurez pris soin d’avoir à côté de vous un verre
rempli de bière, toujours : Faire les crêpes, ça donne chaud.
Petite astuce : Une casserole à moitié remplie d’eau (oui, de l’eau, pour changer), sur une plaque à feu doux, une assiette sur le dessus et un couvercle en plastique (ceux qu’on utilise pour
le micro-ondes) : Non seulement ça vous évite de rester en cuisine pendant que les goinfres mangent les crêpes « tant qu’elles sont chaudes » mais en plus, ça impressionne toujours.

4) Une fois la bière, euh… les crêpes terminées, passez à table et savourez.

 

Bart et Lisa devant Itchy et Scratchy

Et surtout, à savourer : Le compliment du « jeune déjà blasé » même pas réclamé, qui en a mangé 8, quand même, et qui le répète 1h après. « En tout cas elles étaient vraiment bonnes, tes
crêpes ».
Oh mon Dieu… il parle !!! :)

 

Finissez par un Cointreau, parce que ça fait digérer (et buvez-en un dernier en douce dans la cuisine, parce que ça fait plus sérieux, devant le reste du monde).

 

Alors, qui qu’a réussi sa soirée crêpes ? Vous, bientôt ! :)

 

 

*Bon allez, je suis gentille, je vous donne aussi la recette : 500g de farine, 6 oeufs, 3/4 L de lait, 1/4 L de bière (pour la légèreté), 1 pincée de sel, huile de tournesol.

  • Plus

 

Partager l’article !
 
La reine des crêpes:
Je sais, je n’ai pas respecté les commandement divins de Biba pour être au top de la blogsphère (oui car je fais partie …

Laisser un commentaire