L’art du partage | L'art du partage | Le Verre à Moitié Plein

L’art du partage

En général, quand j’écris un article, c’est relativement simple : Je le partage sur ma page Facebook, Twitter et Google+ (qui n’est utilisé par personne mais qui plaît à Google et ça, c’est tout bénéf’ pour les résultats de recherche – j’ai fait du marketing, moi, Môssieur). Mais ce matin, j’ai été prise d’une motivation soudaine en voyant le succès d’une photo postée hier soir sur Facebook (succès confirmé par le fameux message publicitaire qui me dit « la publication machine a été 90% plus efficace que toutes les autres, tu crains » et qu’en gros, les gens préfèrent voir des couchers de soleil que mes articles à deux balles – Merci de me le rappeler !). J’ai donc décidé de faire revivre mon compte Pinterest

the-big-bang-theory-wallpaper-10

Jusque là, vous me direz « Ouais, pourquoi pas ? », sauf que j’ai une question pour vous, lecteurs connectés (et surtout blogueurs, car vous savez de quoi je parle) : Comment faites-vous pour gérer cette multitude de réseaux sociaux ?! Parce que chez moi, ça donne à peu près ça :

Pinterest

Bon, j’ai créé mes tableaux (un tableau = un thème, en gros), collé 2-3 étiquettes dessus pour que ça ne fasse pas trop vide, je me suis aussi abonnée à quelques pages (qu’on ne dise pas que je ne fais ça QUE pour moi, hein !), réglé les paramètres… J’ai aussi ajouté le badge Pinterest en haut de mon blog, et même créé un widget (si si, en bas à droite, là, ça claque, nan ?). OK, je peux « piner » un truc (hum… pas sûr que la version française de ce verbe soit très classe. L’esprit mal placé, moi ? Pfff…) ! J’importe une photo, j’ajoute un commentaire et je peux envoyer !

Ah tiens, je vois que je peux cocher la case « partager sur Twitter » en même temps…

Twitter

Oui, pourquoi pas ? C’est simple, je coche la case et ça sera partagé aussi sur mon compte. Sauf que si ça va sur Twitter, je dois ajouter un #hashtag (ouaip, ce mot s’écrit toujours avec un #hashtag devant, au cas où tu aies un doute sur le sens de #hashtag)… Aïe, j’avais pas pensé à ça, je mets quoi ? #Sunset ou #Irlande ? En Français ou Anglais ? Les deux ? Nan, surtout pas : trop de #hashtag, ça fait tout de suite tweet-sandwich, genre « En fait, je ne partage pas vraiment, je veux juste que mon tweet soit vu par un max de gens », oublie.

Pinterest-share
#Tweeter ou #NotTweeter, telle est la #question…

Après 6 minutes de réflexion, je trouve enfin LE tweet parfait. Wouhou !!! Sauf qu’il n’apparait finalement pas sur Twitter… -_-

Tiens, d’ailleurs, ce serait bien de partager ça sur Facebook aussi, c’est possible ?

Facebook

Effectivement, dans les paramètres Pinterest, tu peux relier ton compte Facebook. Parfait ! Ah oui mais non : c’est mon profil perso que je dois connecter… Pas celui de Suzie, celui de la vraie moi [presque 3 ans plus tard et malgré un succès fulgurant – bien que bref, mon anonymat est toujours intact, mouahaha ! (Mes amis, mes collègues, mon boss, son chien et ma famille se fendent bien la gueule, en lisant ça… mais admettons)]. Ce qui veut dire que mon Pin sera partagé sur ma page Facebook perso !

Remarque ça tombe bien, depuis le temps que j’en parle, je vais créer une page perso pour Suzie, après tout, elle (je ? Paie ta schizophrénie) le vaut bien ! Une fois le profil créé et les conditions – disant que je n’ai pas le droit de créer un profil pour une personne qui n’existe pas – acceptées (ben quoi ? Ose me dire que Suzie n’existe pas !), mon profil est prêt à être relié à mon compte Pinterest.

Euh, ouais, mais Suzie, le truc là, c’est que ton Pin sera partagé où ? Sur ton nouveau profil Facebook, oui, pas sur la page de ton blog (même si tu as pensé à en devenir l’administrateur)… C’est bien ça, sur le profil que tu viens de créer et qui a zéro abonnés et encore moins d’amis (si, si c’est possible). Fail ! (J’adore mettre des mots de geek-trop-hype une fois de temps en temps, ça me donne l’impression d’être encore jeune)

Note pour plus tard : Supprimer le compte Facebook perso de Suzie définitivement.

WWW (World Wide Web)

Bon ! Laisse tomber hein, voilà ce que tu vas faire :

  • Tu pine ton truc (j’aime décidément cette expression) sur Pinterest
  • Tu tweete la même image que tu ré-importes, donc, avec une petite phrase sympa et un hashtag bien choisi (#BienChoisi)
  • Tu vas sur Facebook, tu t’assures que tu es sur ta page, pas sur ton profil perso, et tu ré-ré-importes ta photo, avec un statut plus long mais toujours aussi sympa, voire avec un lien (on ne me tient plus, là !)
  • Allez, tant qu’à faire : Tu upload la photo sur Google+, histoire d’obtenir quelques effets sympas, et tu partages ça avec tes 3 abonnés (y a pas de raison). D’ailleurs t’as rien compris : C’était avant qu’il fallait faire ça, pour utiliser la jolie image toute retouchée sur tous les autres réseaux sociaux. Recommence !

Tiens, mais au fait, en parlant de photos retouchées… T’as pensé à Instagram ?!…

De toute façon, peu importe le moyen et peu importe le nombre, l’essentiel dans tout ça, c’est que toi (oui, TOI, derrière ton écran), tu sois là, lecteur adoré ;-) (Bon j’te laisse, j’ai un compte Instagram à faire renaître !).

Et vous, vous les gérez comment, vos partages sur les réseaux sociaux ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire