Le chat qui lisait mon blog | Le chat qui lisait mon blog | | Le Verre à Moitié Plein

Le chat qui lisait mon blog

Chère Suzie qui a la gentillesse de me garder pendant les vacances de ma maîtresse, (ma collègue Lola, NDLR)

Je profite de ma tranquillité (de qui je me moque ? Je passe mon temps à glander… Bon, je change « tranquillité » en « moment solitaire », ça te va ?) pour t’envoyer cette photo de moi (parce que je me trouve sublime, tu n’es pas d’accord ? Bien sûr que si, comment qui que ce soit oserait nier cette vérité absolue ?) et pour te montrer que moi aussi, je lis ton blog. Je me suis inspirée du magazine féminin que tu aperçois derrière moi, où des pouf… des filles envoient des photos d’elles en train de lire ledit magazine pendant leurs vacances (même qu’elles font exprès de nous narguer avec leur soleil et leur mer turquoise. Quand je te disais que c’était des pouf’ !).

J’en profite aussi pour te remercier de bien t’occuper de moi, malgré les nuits blanches que je te fais passer : Je n’y peux rien, je suis encore jeune et je n’ai pas envie d’arriver à 16 ans et de me dire « mais qu’as-tu fait de ta vie, à part dormir et manger des croquettes au saumon, hein ? ». Je veux m’éclater et tant pis si ça implique des chutes de télécommandes ou des sauts sur ta table de nuit (oui, là, juste à côté de ton oreille) en pleine nuit. S’il te plaît, ne le dis pas à ma maîtresse chérie qui culpabilisera et m’appellera encore par tous mes prénoms pour me disputer (Tu sais que ces derniers comprennent « Cynthia » et « Tatiana », c’est déjà assez traumatisant de les porter pour ne pas, en plus, les entendre sur le ton du reproche). Je sais que tu tiens assez à elle pour ne pas l’embêter pendant qu’elle se la coule douce au soleil (en France, il y a du soleil, apparemment, dingue, non ?).

Merci ma baby sitter adorée et continue à écrire sur ton blog, j’ai remarqué qu’il y avait du laisser aller, ces derniers temps. Alors que bon, tout le monde sait que tu n’en branles pas une au bureau (Je n’avais encore jamais bien saisi le sens de cette expression… intéressant, NDLR) ! Jean-Michel, à côté de moi, me traite de faillotte parce que j’envoie une photo de moi au bout de 3 jours seulement, alors que lui a su résister depuis 5 mois… Il me cherche, là, non ? (Ce poisson est suicidaire, faut dire, il le fait sûrement exprès, NDLR)

RrrrRrrrrRRRrrrRRRrrrr… (Ronronnements, NDLR)

Le chat qui lisait ton blog

(P.S. : J’ai bien aimé transmettre cet article, qui m’a permis d’abuser des NDLR, NDLR)

2 réflexions au sujet de « Le chat qui lisait mon blog »

Laisser un commentaire