2.0 | 2.0 | | Le Verre à Moitié Plein

Prête moi ton iPad… pour écrire un mot ?

Aujourd’hui, je suis contrariée (j’te préviens). Un peu chafouin, même, je vous dirais. Figurez-vous que la Finlande a décidé (oui oui, la Finlande entière, toute seule comme une grande personne) de ne proposer l’écriture cursive qu’en option à partir de 2016. Et même que c’est déjà le cas dans 45 États américains ! Non mais on marche pas grave sur la tête, là, sérieusement ? (La tête de qui, ça, je ne sais pas, mais je trouvais que cette expression signée E. Leclerc était adaptée…)

Bridget Jones écrit dans son journal (à la main !)
« Cher journal, je suis bien contente de savoir écrire à la main ! »

Moi, ça me paraît hallucinant d’en arriver là : Qu’on apprenne à la jeunesse d’aujourd’hui à se servir correctement d’un ordinateur, bien sûr, qu’on remplace les 42 kilos de livres divers et variés par des tablettes – avec lesquelles ils commencent à jouer dès l’âge de 3 mois, de toute façon – et qu’on leur apprenne même rapidement ce qu’est Excel ou le langage html, d’accord (et je suis même 100% pour, parce que faut vivre avec son temps, ma bonne dame). Mais qu’on arrête tout simplement d’enseigner l’écriture manuscrite (cursive = manuscrite attachée, certes, mais il y a fort à parier que ce n’est que le début !), que la génération future ne soit plus capable de tenir un stylo – parce qu’il ne faut pas se leurrer, aucun gamin ne va décider par lui même de prendre l’option « écriture cursive (mais si, tu sais, la technique qui te permet d’écrire des choses mais en allant beaucoup moins vite, en faisant des ratures et que plus personne n’utilise, ça te dit ? C’est aussi sympa que le Latin, tu vas voir !) » –, c’est pas n’importe quoi, franchement ?

Imaginez…

Lire la suite

Et avec ceci ? (guide du parfait optimiste)

Voilà ce que j’ai vu aujourd’hui sur la toile (comme on disait quand on était jeune, tu te souviens ?) :

What else?

(Quoi d’autre ? Comme dirait George, NDLR)

read. write. sleep. dream. live. love.
lis. écris. dors. rêve. vis. aime.

C’est un peu court, non ?

Toi aussi, tu dois avoir l’habitude de lire des trucs hyper philosophiques sur ce qui est essentiel dans la vie : Ce sont souvent quelques mots, nonchalamment jetés sur un fond « usé » avec une police rappelant nos bonnes vieilles machines à écrire, pas vrai ? Alors, j’ai pensé qu’après tout, avec ma connaissance du bonheur, mes compétences de ouf en Webdesign et ma philosophie de vie super révolutionnaire, moi aussi, je pouvais le faire

Lire la suite

L’art du partage

En général, quand j’écris un article, c’est relativement simple : Je le partage sur ma page Facebook, Twitter et Google+ (qui n’est utilisé par personne mais qui plaît à Google et ça, c’est tout bénéf’ pour les résultats de recherche – j’ai fait du marketing, moi, Môssieur). Mais ce matin, j’ai été prise d’une motivation soudaine en voyant le succès d’une photo postée hier soir sur Facebook (succès confirmé par le fameux message publicitaire qui me dit « la publication machine a été 90% plus efficace que toutes les autres, tu crains » et qu’en gros, les gens préfèrent voir des couchers de soleil que mes articles à deux balles – Merci de me le rappeler !). J’ai donc décidé de faire revivre mon compte Pinterest

the-big-bang-theory-wallpaper-10

Jusque là, vous me direz « Ouais, pourquoi pas ? », sauf que j’ai une question pour vous, lecteurs connectés (et surtout blogueurs, car vous savez de quoi je parle) : Comment faites-vous pour gérer cette multitude de réseaux sociaux ?! Parce que chez moi, ça donne à peu près ça

Lire la suite