gen y | Gen Y | | Le Verre à Moitié Plein

Prête moi ton iPad… pour écrire un mot ?

Aujourd’hui, je suis contrariée (j’te préviens). Un peu chafouin, même, je vous dirais. Figurez-vous que la Finlande a décidé (oui oui, la Finlande entière, toute seule comme une grande personne) de ne proposer l’écriture cursive qu’en option à partir de 2016. Et même que c’est déjà le cas dans 45 États américains ! Non mais on marche pas grave sur la tête, là, sérieusement ? (La tête de qui, ça, je ne sais pas, mais je trouvais que cette expression signée E. Leclerc était adaptée…)

Bridget Jones écrit dans son journal (à la main !)
« Cher journal, je suis bien contente de savoir écrire à la main ! »

Moi, ça me paraît hallucinant d’en arriver là : Qu’on apprenne à la jeunesse d’aujourd’hui à se servir correctement d’un ordinateur, bien sûr, qu’on remplace les 42 kilos de livres divers et variés par des tablettes – avec lesquelles ils commencent à jouer dès l’âge de 3 mois, de toute façon – et qu’on leur apprenne même rapidement ce qu’est Excel ou le langage html, d’accord (et je suis même 100% pour, parce que faut vivre avec son temps, ma bonne dame). Mais qu’on arrête tout simplement d’enseigner l’écriture manuscrite (cursive = manuscrite attachée, certes, mais il y a fort à parier que ce n’est que le début !), que la génération future ne soit plus capable de tenir un stylo – parce qu’il ne faut pas se leurrer, aucun gamin ne va décider par lui même de prendre l’option « écriture cursive (mais si, tu sais, la technique qui te permet d’écrire des choses mais en allant beaucoup moins vite, en faisant des ratures et que plus personne n’utilise, ça te dit ? C’est aussi sympa que le Latin, tu vas voir !) » –, c’est pas n’importe quoi, franchement ?

Imaginez…

Lire la suite

La Génération Y… de A à Z #1

Il faut savoir qu’avant même d’ouvrir la page me permettant de commencer cet article, j’ai ouvert Facebook, Twitter et Gmail (et répondu à 3 sms). Il faut savoir aussi qu’à la base, je prévoyais d’écrire un seul article sur le phénomène Facebook-Twitter : j’en suis revenue. Comment se contenter d’un seul texte qui exprimerait tout ce que représente cet engouement ? Et encore, quand on parle d’engouement, on pense à quelque chose d’éphémère, un effet de mode, un truc qui « passe »… Alors que la « Génération Y », c’est nous tous, aujourd’hui, c’est ce qu’on est et ce que notre nouvelle façon de communiquer a fait de nous.

Lire la suite