humour | Humour | | Le Verre à Moitié Plein

Et avec ceci ? (guide du parfait optimiste)

Voilà ce que j’ai vu aujourd’hui sur la toile (comme on disait quand on était jeune, tu te souviens ?) :

What else?

(Quoi d’autre ? Comme dirait George, NDLR)

read. write. sleep. dream. live. love.
lis. écris. dors. rêve. vis. aime.

C’est un peu court, non ?

Toi aussi, tu dois avoir l’habitude de lire des trucs hyper philosophiques sur ce qui est essentiel dans la vie : Ce sont souvent quelques mots, nonchalamment jetés sur un fond « usé » avec une police rappelant nos bonnes vieilles machines à écrire, pas vrai ? Alors, j’ai pensé qu’après tout, avec ma connaissance du bonheur, mes compétences de ouf en Webdesign et ma philosophie de vie super révolutionnaire, moi aussi, je pouvais le faire

Lire la suite

L’art du partage

En général, quand j’écris un article, c’est relativement simple : Je le partage sur ma page Facebook, Twitter et Google+ (qui n’est utilisé par personne mais qui plaît à Google et ça, c’est tout bénéf’ pour les résultats de recherche – j’ai fait du marketing, moi, Môssieur). Mais ce matin, j’ai été prise d’une motivation soudaine en voyant le succès d’une photo postée hier soir sur Facebook (succès confirmé par le fameux message publicitaire qui me dit « la publication machine a été 90% plus efficace que toutes les autres, tu crains » et qu’en gros, les gens préfèrent voir des couchers de soleil que mes articles à deux balles – Merci de me le rappeler !). J’ai donc décidé de faire revivre mon compte Pinterest

the-big-bang-theory-wallpaper-10

Jusque là, vous me direz « Ouais, pourquoi pas ? », sauf que j’ai une question pour vous, lecteurs connectés (et surtout blogueurs, car vous savez de quoi je parle) : Comment faites-vous pour gérer cette multitude de réseaux sociaux ?! Parce que chez moi, ça donne à peu près ça

Lire la suite

L’âge de raison

Dans quelques heures, ça fera 3 ans que j’ai 27 ans. Alors bon, tant que j’en avais 28 ou 29, ça passait encore, mais vu que je passe à la dizaine du dessus, il va bien falloir que je me décide à abandonner ce mythe – lecteurs, je peux vous le dire, maintenant : je vais avoir 30 ans ! Pfff, ça sonne vieux, cet âge, limite je devrais trouver normal qu’on m’appelle Madame, désormais (cependant, si tu le fais, je t’étouffe avec une tête de Barbie. Tu es prévenu).

Rachel turns thirty

Cela dit, ma spécialité étant de voir le bon côté des choses (se référer aux 106 articles précédemment écrits. Oui oui, 106 !!! Tu vois, l’air de rien, j’ai quand même écrit des trucs, depuis 2 ans ! Bon, toi la blogueuse aux 957 articles par an, on ne te demande pas ton avis, que je sache), je vais vous dire en quoi avoir 30 ans, finalement, c’est trop d’la bombe bébé (hop, petit flashback des boums du collège avec NTM) :

Lire la suite