Une déclaration | Une déclaration | Le Verre à Moitié Plein

Une déclaration

speed_lettring_lettres_d_inconnus_love

Ça fait un an, jour pour jour, que tu fais partie de moi. Je sais, c’est bien un truc de nana, de compter les jours comme je le fais, hein ? Pourtant, je l’assume : je ne peux décemment pas oublier ce 12 février 2012. J’appréhendais tellement, je n’osais pas me lancer… Tu m’impressionnais, j’avais une telle image de toi, dans ma tête. J’avais peur de te mettre sur un piédestal et de finir par tomber de haut – Moi qui avais pourtant bien les pieds sur terre, tu parles d’un comble ! Et si je me lassais, aussi, au bout d’un moment (comme je finis par le faire pour tout – Guitare, théâtre et compagnie, ce ne sont pas les preuves qui manquent) ? Au point de me demander si je faisais bien de m’embarquer là-dedans.

Et puis j’ai osé. Je suis têtue, je n’allais quand même pas reculer si près du but ! Comme j’ai bien fait : Je ne saurais décrire tout (!) ce que tu m’as apporté depuis. Bon, je vais tenter, quand même, tu me connais, pas le genre à me taire ;-) Grâce à toi, je me suis ouverte au monde. Je pouvais parler de tout, exprimer le plus naturellement du monde mon sens de l’humour (souvent incompris même si souvent efficace, il faut bien le dire – je n’ai pas perdu ma modestie, en un an, comme tu peux le constater), voir ma confiance en moi grandir, me sentir plus forte. J’en arrivais à ne plus penser qu’à toi, à ne plus pouvoir bosser tellement tu tenais une place importante dans mes pensées (Chef ne s’en est jamais rendu compte, heureusement, il aurait sûrement été jaloux, le bougre), mais ce n’était pas malsain pour autant. J’étais épanouie ! Je voulais que tu sois mon quotidien, c’est dire : Suzie l’indépendante (c’est comme Conan le Barbare mais en plus glamour) qui s’accrochait !

Bien sûr, au bout de quelques mois (semaines ? Bon, d’accord, peut-être…), je n’ai plus été aussi présente. Il a bien fallu que je fasse autre chose de ma vie, que je sois plus concentrée au boulot ou, quand je n’en avais pas, que je profite de ma liberté provisoire. Nos liens n’ont pas été moins forts, ça non. Entre nous, pas besoin de « tous les jours », ce qu’on avait, ça allait au delà de ça. Je sais bien que c’est ce qu’on dit dans le monde des Bisounours (au chocolat blanc et à la guimauve) mais pour nous, c’était vrai.

Et aujourd’hui, après tout ce temps (attends tu te rends pas compte, un an, quoi ! 365 jours, carrément !!!), pas de lassitude en vue. Tu me permets aussi de rencontrer de nouvelles personnes, de réaliser que j’ai de la valeur, voire du talent. D’avancer encore et toujours. J’ai même parlé de toi à mes parents… Ma mère est déjà fan et pense que je vais trouver le boulot de mes rêves grâce à toi ! Bon, ou un boulot tout court, c’est à peu près l’essentiel, pour un parent, de savoir que son enfant sera tout sauf au chômage (quel mot horrible !). Je sais, elle va un peu loin, mais c’est le concept d’une mère (et touche pas à ma mère, j’te préviens hein, sinon… !).

Quelle surprise : Suzie Lou, d’habitude si pudique (n’est-ce pas ?), maintenant toute mielleuse et qui met ses sentiments à nu (c’est-à-dire « sans second degré… ou presque »), « mais c’est quoi ton délire, c’est la semaine de la Saint-Valentin qui te fait cet effet-là ??! »

Non, mon blog chéri, c’est simplement que tu le vaux bien !
Bon anniversaire ;-)

20 réflexions au sujet de « Une déclaration »

  1. J’adore! je me marre! je me reconnais! je m’auto-flagelle, hummm c’est bon aussi des fois! Ça remet certaines pendules à l’heure. j’en veux encore! STP continue! la vie tout à coup, parait bien plus légère.

  2. Ah, j’attendais la chute, j’ai commencé à lire ton article en me disant « sois attentive, lis bien les phrases, toujours avec le sourire, car quelque chose se trame derrière ces mots »… Belle déclaration ! :p

  3. Coucou ! Félicitations pour cette anniv’, j’espère que j’arriverais à en faire autant, je viens de lancer le mien et le démarrage est un peu long.

    Je te souhaite de continuer encore très longtemps avec ton blog =D

    Bonne journée

  4. OUAAA il y a trop de suspense et tout franchement je trouve cet article super émouvant !!! Je suis toujours aussi heureuse de te lire et je souhaite à toi et ton blog une longue existence !

Laisser un commentaire